Tel : 01 47 58 47 47 / Fax : 01 47 58 92 32
0

Constituer une société holding : quels avantages ?

Constituer une société holding : quels avantages ?

La holding est une forme spécifique de société dont le but est de contrôler une ou plusieurs autres entreprises dont elle détient des parts. La création d’une holding peut apporter de nombreux avantages sur tous les plans (financier, juridique, opérationnel et fiscal). Quels sont-ils ?

Sur le plan financier : bénéficier d’un pouvoir accru dans le cadre des demandes de financement

À travers la holding, les filiales ont la possibilité de centraliser leur trésorerie. Le cash pooling permet d’optimiser la gestion des comptes des sociétés appartenant à un même groupe et de visualiser leurs besoins et excédents de trésorerie, avec un impact positif sur les frais financiers généraux. Une filiale ayant un excédent peut aussi avancer des liquidités à une autre en besoin de financement, à des conditions plus favorables que celles proposées par les banques.

Pour ce qui est des demandes de financement, la holding contribue à l’obtention de conditions plus avantageuses, le groupe structuré pesant davantage dans les négociations avec les établissements prêteurs. De plus, il est possible d’emprunter au niveau de la holding en sus des sommes empruntées par chaque filiale.

Sur le plan juridique : garder le contrôle de la holding et cloisonner les risques

Souvent, le fait de créer une holding est une manière de financer le développement d’un groupe en ouvrant la porte aux investisseurs (et donc aux capitaux) sans perdre le contrôle de la ou des filiale(s). Le pouvoir de décision reste entre les mains de celui qui détient plus de 50 % du capital de la filiale et plus de 50 % de la holding.

En outre, comme pour tout autre type de société, ce montage juridique permet de cloisonner les risques en séparant le patrimoine personnel des associés/actionnaires de la holding et leurs apports, leur responsabilité étant limitée à ces derniers. De sorte que le patrimoine personnel n’est pas engagé en cas de faillite s’il existe des dettes, sauf exceptions (lorsque cette situation découle d’une faute de gestion, par exemple).

Sur le plan opérationnel : mutualiser les fonctions

En matière d’organisation, une holding permet de centraliser les fonctions supports de chacune des filiales (RH, comptabilité, service informatique…). Avec quatre avantages à la clé :

  • La rationalisation des fonctions ;
  • Une meilleure circulation des informations ;
  • La réalisation d’économies via la mutualisation ;
  • La possibilité, pour chaque filiale, de se focaliser sur son cœur de métier.

Sur le plan fiscal : bénéficier d’une exonération des dividendes

Deux régimes fiscaux attractifs sont accessibles à une holding :

  • Le régime mère-fille. Dès que la holding (la société « mère ») est détentrice d’au moins 5 % des parts du capital d’une de ses filiales (les sociétés « filles »), elle peut bénéficier de ce régime fiscal de faveur lui permettant de n’être taxée que sur une base de 5 % des dividendes versés par la filiale en question.
  • Le régime de l’intégration fiscale. Ce régime, qui n’est pas exclusivement attaché au système de la holding, permet de soumettre le bénéfice global de la holding à une imposition unique, de manière à compenser les déficits de certaines filiales avec les bénéfices des autres, ce qui réduit le poids de l’impôt sur les sociétés. De plus, les dividendes perçus par la holding sont exonérés en totalité. Ce mécanisme suppose toutefois, pour la holding, de détenir au moins 95 % des parts des filiales concernées (entre autres conditions).

Articles en corrélation

Laisser un commentaire